top of page

Le dernier membre du « band » arrive: la lumière.


En résidence à la Maison des arts de Laval, nous avons enfin rencontré la « couche » de l’éclairage. Alain Lavallée sculpte les corps et le décor de la pièce. Nous posons les notions de temporalité et de lieux, les images s’habillent de bleus profonds et les silhouettes s’affirment. Une étape que j’apprécie particulièrement dans la création du théâtre d’images. Merci aux invités qui sont venus voir cette étape et nous ont gratifiés de leurs précieux commentaires!

コメント


bottom of page